Première recette chilienne : Picante de Llaita

Bonjour à tous ! Je vous écris en haut de l’Altiplano (magie des clés internet ! il n’y a pas de réseau téléphonique, tout autour a plus de 10 km à la ronde rien, le désert le plus aride du monde, et …. Une connexion internet !), après être monté à 4700 m ce matin pour voir un paysage de rêve (sommet d’une montagne en face enneigé, lac avec flamants roses, vigognes, etc.….), nous sommes redescendus sur Putre, petite ville de montagne, assez touristique malheureusement… à 3500 m d’altitude pour déjeuner (à 16h… !), déjeuner qui a sans doute était le premier bon repas typique Chilien depuis le début du séjour… Il faut dire que la cuisine Chilienne n’a pas de plat vraiment typique (je suis désolé si des chiliens passent par là et qu’ils ne sont pas d’accord), si ce n’est le “pastel de choclo“, les “empanadas“, et le “picante“ qu’il soit d’algue ou de poulet. On peut aussi ajouter les poissons frits souvent du merlan lorsque l’on est proche de la mer, par exemple a Valparaiso, assez proche du Fish and Chips anglais…

Bref revenons en à la recette du jour, un Picante de Llaita, une algue de rivière de montagne, qui se rapproche de la laitue de mer que l’on trouve facilement dans les magasins bio en France

 

Recette : Picante de Llaita

 

Pour 10 Personnes

Préparation : 00h20

Cuisson : 01h00

Niveau : ***

Ingrédients :

– Piment (type piment antillais) rouge: 2

– Poivron rouge : 1

– Gousses d’ail : 5

– Pomme de terre : 20-25 petites

– “Llaita“ ou laitue de mer en France (sèche) : 100 g environ

– Fromage frais (de vache) : 500 g

– Huile d’arachide / canola / tournesol : ½ tasse

– Origan, sel

 

 

Déroulement de la Recette :

 

Nettoyer le piment et le poivron, éplucher l’ail et retirer le germe, et pilonner le tout pour obtenir une sorte de pâte.

Faire revenir cette pâte dans un fond d’huile, a feu moyen 5 minutes environ. Ajouter les pommes de terre entières épluchées. Une fois cuites (commencent à s’effriter), monter avec ce qu’il reste d’huile, et ajouter l’algue, poursuivre la cuisson et ajouter le fromage coupé en petits cubes. Assaisonner avec l’origan, le sel.

Servir bien chaud avec de la salade, ou mieux du quinoa.

 

les photos arriveront avec moi en france, la connexion n’etant pas assez bonne ici…

9 réflexions au sujet de « Première recette chilienne : Picante de Llaita »

  1. Bonjour Ruben,
    1ère fois sur ton blog mais je t’ai vu à la TV sur la fameuse émission d’M6; donc j’en profite pour te dire combien je fus impressionnée par ta prestation technique et la passion qui anime le jeune homme que tu es.
    Maintenant tu es au chili, ce ne sont pas les vcces de Mr & Mme tout le monde, tu en as de la chance! moi je suis de Valenciennes ( depuis 3 ans seulement, j’ai plus vécu en région parisienne vers Chantilly ), j’ai 39 ans et 3 filles de 7 à 13 ans. Pas de vcces pour le printemps car le 7 mai, c’est la communion de mes 2 filles cadettes et j’ai peu de temps devant moi pour faire un beau jardin afin d’accueillir mes invités et décider d’un menu à servir à mes 20 convives. + les apéritifs pour 30 convives. As- tu 1 ou 2 suggestion(s) de plat et dessert qui régale mes invités, qui soit de saison et qui ne demande pas de technique sophistiquée ( pas d’outil professionnel à utiliser, ni de technique de fumage comme je t’ai vu faire)? il faudrait aussi que je puisse faire un maximum de choses ces vacances- ci et les congeler ( un maximum n’est pas tout) Merci par avance Ruben!

  2. Moi je veux la photo du plat, mais je veux encore plus la photo du paysage…tu dois vraiment profiter de tes vacances, c’est trop bien! Hate de voir les photos à ton retour!
    Très sympa de penser a publier une recette pendant ton séjour au Chili…

  3. C’est génial cette opportunité d’aller en Chili. Je ne le connaîs pas personnellement, mais on dit que c’est un pays merveilleux !!! Merci pour la recette !!!

  4. Fille de Chilienne, je confirme pas de plat typique à part ceux que tu as déjà cité… Mais tu sauras surement tirer bon parti. Si jamais tu passes en Uruguay ma famille d’épicurien est prête à t’accueillir! (la cuisine est une affaire de famille) Bravo pour ton parcours, je te suis, en essayant tes recettes, et plus tard tu me reverra dans ton restaurant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *